dimanche 27 septembre 2009

Retour.


" je pense que tout forme de censure devrait être abolie. Je ne crois pas que les livres soi-disant obscènes aient jamais inspiré à qui que ce soit de commettre un crime plus sérieux que la masturbation.”

William S.Burroughs, LE FESTIN NU .


La citation et l'image n'ont aucun lien (enfin je ne sais pas ce que vous faites avec les arbres) mais je crois que je l'aime beaucoup.



A l'écoute de : Karpatt- Lino

1 commentaire:

  1. Burroughs est un démiurge.
    un parmi tant d'autres, je l'aime.

    RépondreSupprimer